USAGES & CONCEPTS

Une cartographie, pour qui ?

La cartographie des métiers a plusieurs usages, et ceux-ci peuvent être différents selon les utilisateurs :

Pour les personnes qui souhaitent découvrir le secteur, elle permet de disposer en un seul coup d’œil d’une représentation simple et organisée des activités et des compétences exercées en presse.

Pour les salariés de la presse, c’est un outil utile pour décrire son profil et ses compétences. Les profils type peuvent servir de modèle de référence et il est possible de puiser dans les dictionnaires d’activités, de compétences et de connaissances pour décrire son profil. Ces éléments peuvent être mobilisés en vue d’un entretien professionnel (entretien individuel annuel, entretien de carrière), pour réfléchir à son évolution professionnelle et aux besoins de compétences associées (quelles compétences pour quels métiers ?) ou pour constituer son passeport professionnel.

Pour un responsable RH, la cartographie est un outil à multiples usages : le RRH peut construire la cartographie de son entreprise, décrire les emplois et les compétences de ses salariés.

Pour les délégués du personnel ou les partenaires sociaux, la cartographie des métiers fournit un langage commun d’analyse quantitative et qualitative des emplois et des métiers.

Cartographie, les concepts

Le concept majeur pour exploiter la cartographie est la compétence.

Ont tout d’abord été décrites les activités dites «essentielles », c'est-à-dire celles qui sont considérées comme critiques pour la réalisation d’une mission donnée. Chaque domaine d’activités couvre un certain nombre de missions et d’activités.

A chaque domaine d’activités sont également rattachés des profils type. Le profil type est un exemple d’emploi exercé en presse. Il agrège une partie des activités du domaine auquel il est rattaché, mais peut également intégrer des activités d’autres domaines (on a alors des profils « hybrides »).

Aux activités ont été rattachées les compétences.

La compétence est une ressource mobilisable pour exercer une activité dans différentes situations professionnelles. Elle a un caractère opérationnel (elle est mobilisée « dans l’action ») et doit pouvoir être évaluée : il est donc important qu’elle soit décrite avec des indicateurs permettant son observation.

La compétence peut être spécifique à un métier, mais également commune et transverse à plusieurs métiers. Elle présente donc un intérêt évident, puisqu’elle offre un regard transversal sur les organisations et permet de réfléchir aux mobilités professionnelles.

Les compétences peuvent être de différentes natures. Dans la cartographie, elles ont été identifiées selon qu’elles sont techniques, relationnelles ou stratégiques. Les compétences sont rattachées à des profils type ou à des domaines d’activité.

L’ensemble des compétences, tout comme l’ensemble des activités et des connaissances, sont consultables via les dictionnaires.

Retrouvez la définition des concepts dans le lexique.

Comment s'est construite la cartographie ?

La cartographie s’est construite par étape :

- Constitution d’une base de données (description des activités) à partir d’investigations « terrain » (avril – juin 2007)

  • Près de 600 heures d’observations et d’entretiens
  • Une analyse documentaire portant sur près de 200 fiches de postes d’entreprises de presse…
  • qui ont permis la description de 442 activités, concrètement réalisées dans un échantillon significatif de journaux, magazines et agences des différentes formes de presse

- Validation et structuration de l’ossature générale de la cartographie par un groupe de travail (septembre 2007 – mars 2008)

- Validation des contenus et identification des emplois type avec des groupes de travail composés de salariés d’entreprises (à partir d'avril 2008)

- Réalisation d'une cartographie "interactive" sur le site de l’Observatoire : la mise à disposition des données au sein d'un espace personnel permet la description de son profil et/ou la construction de la cartographie des métiers de son entreprise (2009).

- Identification et description des compétences : en lien avec le cabinet Compétences en plus, l'Observatoire a réuni des groupes de travail sur les différents métiers de la cartographie en 2009 et 2010. Les compétences et les connaissances ont été mises en ligne en 2010.

- Description des métiers et des compétences en changement : une démarche prospective a été organisée en 2011 et a permis d’identifier les métiers et les compétences en évolution (voir la rubrique Prospective Métiers) ; la cartographie a été actualisée à partir des résultats de ces travaux et les fonctionnalités ont été repensées (mise en service le 19 décembre 2011).

- Mise en ligne d'une deuxième version de la cartographie avec des nouvelles fonctionnalités : comparaison de profils et recherche de compétences (mise en ligne le 25 mai 2012)

Cartographie, nouveautés

La cartographie des métiers de la presse est un outil dynamique et opérationnel à destination des salariés de la presse et de toute personne désireuse de connaître ce secteur. Elle offre une représentation générique des principaux métiers, activités, compétences et connaissances de la profession.

La cartographie des métiers de la presse écrite est :

  • interactive : l’internaute peut exploiter les éléments de la cartographie, les recomposer, les supprimer ou en créer de nouveaux.
  • vivante et modulable : elle peut être enrichie des apports des utilisateurs. Il est possible d’inclure des liens textes, vidéos, photos, pour illustrer et compléter la définition des métiers.


La version 2011 de la cartographie offre de nouvelles fonctionnalités pratiques :

Pour mieux naviguer

Tous les modes de consultation sont disponibles sur la même page. L’internaute peut ainsi choisir d’entrer par l’un des huit domaines, par un profil type, ou par un des trois dictionnaires (activités, compétences, connaissances). Les autres entrées (domaine, profil type) permettent également une consultation des activités, des compétences et des connaissances mais sur un champ plus restreint. A chaque « clic », de nouveaux volets s’ouvrent : la navigation est aisée et l’internaute est facilement guidé dans sa lecture. A tout moment, le chemin de navigation est rappelé.

Pour mieux exploiter et conserver les informations

Une fois que l’internaute a créé son compte, il peut aisément conserver dans son espace dédié, toutes les informations qui l’intéressent. Pour cela, il suffit de cliquer sur l’icône à gauche de l’élément à ajouter et celui-ci sera copié et conservé dans son espace personnel « Mes profils ».

Pour enrichir et compléter les informations avec tout type de données

La nouvelle version de la cartographie permet à l’internaute de compléter les données existantes avec des contenus écrits, mais également vidéo ou photo. Un formulaire de contact est disponible. («Contactez-nous !» en bas de page ou à partir des fenêtres de description des profils type et des domaines).

Pour rechercher plus rapidement une information

La recherche d’informations est maintenant facilitée par la mise à disposition d’un moteur de recherche. Il est possible de rechercher une information dans toutes les rubriques et à tous les niveaux d’agrégation.

Cartographie, foire aux questions

Comment la cartographie a-t-elle été construite ?

La cartographie des métiers a été construite à partir d’observations en entreprises et de travaux de groupes avec des personnes occupant les métiers. Une première version a été produite en 2008, puis une seconde version en décembre 2011. Plus d’une centaine de personnes ont contribué à la réalisation de cet outil, ainsi qu’à sa réactualisation. Pour en savoir plus sur les étapes de la construction de la cartographie, vous pouvez vous reporter à la rubrique "Comment s'est construite la cartographie ?".

 

Comment puis-je consulter les métiers de la presse écrite ?

Tout simplement en cliquant sur le « i » pour voir la définition du profil type et sur la loupe pour découvrir ses activités, ses compétences et ses connaissances. L’Observatoire des métiers n’utilise pas le terme de « métier » mais de « profil type » car ce terme s’adapte davantage aux besoins du secteur : les formes de presse qui composent le secteur sont parfois très différentes les unes des autres, et il était donc important que les utilisateurs puissent ré-exploiter les modèles en fonction de leur environnement professionnel et de leurs besoins. Ainsi, un profil type est un modèle d’emploi exercé dans la profession et il peut être modifié.

 

Comment puis-je créer mon propre profil ? 

 Pour créer son profil (ou des profils), il suffit de se connecter à la cartographie avec une adresse mail et un mot de passe. Un compte est alors ouvert et il est possible d’y déposer toutes les informations souhaitées, d’en créer ou d’en supprimer. Les informations sont strictement personnelles. Pour s’approprier un élément de la cartographie, il suffit de cliquer sur l'icône à gauche de l’élément.

Vous pouvez ainsi vous approprier :

  • une mission (et les activités qui lui sont attachées)
  • une activité
  • une famille de compétences (et les compétences qui lui sont attachées)
  • une compétence
  • une famille de connaissances (et les connaissances qui lui sont attachées)
  • une connaissance
  • un profil type

 

Pourquoi le concept de compétence est-il central pour penser les métiers ?

La compétence peut être spécifique à un métier, mais également commune et transverse à plusieurs métiers. Elle présente donc un intérêt évident, puisqu’elle offre un regard transversal sur les organisations et permet de réfléchir aux mobilités professionnelles.

 

Où trouver les compétences et les connaissances ? 

 Toutes les compétences et les connaissances décrites sont regroupées dans des dictionnaires. On peut également consulter les compétences et les connaissances attachées à un profil type donné.

 

Pourquoi ne retrouve-t-on pas le terme de journaliste dans la cartographie des métiers de la presse ?

Le terme de journaliste n'est pas repris "tel quel" dans la cartographie des métiers car il désigne un métier qui recouvre des activités et des compétences multiples et variées selon les organisations et les formes de presse. Pour mieux rendre compte des différentes "facettes" de ce grand métier, il est préférable de le décrire de manière plus précise et d'attribuer à chacune d'entre elles un libellé de profil type parlant (rédacteur en chef, reporter / rédacteur, éditeur multimédia, animateur de communautés...). 

 

Pourquoi le domaine d’activités « Management » ne dispose pas de profils type ?

Parce qu'il n'existe pas de profils type de manager : un manager exerce à la fois des activités techniques et managériales. Les activités et les compétences managériales s'agrègent aux autres profils type de la cartographie.

 

Pourquoi les activités managériales n’apparaissent-elles pas dans les profils type ?

Compte tenu des différences d’une entreprise à l’autre, chaque utilisateur est libre d’ajouter les activités managériales qu’il souhaite aux profils type proposés.

 

Qu’y a-t-il de nouveau dans la nouvelle version de la cartographie ?

La nouvelle version de la cartographie (décembre 2011) est plus interactive que la précédente. On peut consulter les données tout en les exploitant (les deux espaces sont intégrés). Les utilisateurs de la cartographie peuvent également alimenter les descriptions avec toutes sortes de contenus (écrits, photos, vidéos). Il suffit pour cela de contacter l’observatoire (via « contactez-nous !» en bas de page ou à partir des fenêtres de description des profils type et des domaines). Les recherches d’information se font aussi plus facilement grâce au moteur de recherche.